La viande

Posted on nov 1 2015 - 9:27 by MyriamBenYoussef

Avant de commencer mon article je vais demander des excuses à mes lecteurs pour cette absence qui n’a pas d’excuse à part que l’été était assez mouvementé.

Pour moi écrire un article ou un régime est exactement comme écrire un poème ou ça vient du cœur ou ça n’a pas de sens.

Voilà mes chers lecteurs d’où  vient le nom de ce site, mon âme de nutritionniste.

J’ai raté l’article de l’AID ainsi que l’article du nouvel an HEJRI et mon idée reste la même, aujourd’hui l’article va traiter le sujet de la viande.

La viande d’après moi est vitale mais aussi à craindre.  Chacun est différent devant cet aliment mais voilà trois bienfaits de la viande  que personne ne pourra les nier:

viandes-petit

cuisseUn vrai remède pour la lutte contre l’anémie

100g de viande apporteraient 3mg de fer, les abats apporteraient 18mg de fer pour 100g .

Ce fer serait associé à de forte dose de vitamine B12 indispensable à la fixation de ce dernier et la fabrication de globules rouges.

25% du fer rapportés par la viande serait  bien assimiler contrairement à 5% d’absorption au niveau du fer rapportaient par les végétaux.

La viande réussie bien à prévenir les anémies légères des adolescents et des femmes.

cuisse-2La protéine de la viande est d’une excellente qualité

La viande reste sans pair, 100g de viande apporte  20g de protéines.

Mais malheureusement trop riche en cholestérol et graisses saturés.

Il faut avoir le bon réflexe d’en prendre en quantité raisonnable.

cuisse-3La viande reste un partenaire minceur

 Elle maintient un bon tonus  musculaire et donne des  protéines assez rassasiantes.

Cette propriété est utilisée  dans les régimes hyper protéinés et hypocalorique, mais quel que soit la méthode utilisée la viande reste pour moi indispensable pour un seul et unique élément « la Carnosine ».

La « Carnosine » du latin ‘carne’ qui veut dire viande, c’est un acide aminé peptide naturellement contenu dans la viande très important au niveau de notre corps car il protège les vaisseaux du cerveau et du corps. C’est un puissant antioxydant et prévient la cataracte en protégeant la vision (beaucoup d’autre fonction)

– Au niveau de la digestion, la protéine de la viande ce digère à 94% contrairement à la protéine des végétaux qui n’est digérable qu’à 60%.

La viande rapporte tous les acides aminés essentiels:

  • Lysine
  • Thréonine
  • Méthionine
  • Phénylalanine
  • Tryptophane
  • Leucine
  • Isoleucine
  • Valine

tableau_final

Les bons mélanges

– Lentille et viande un mélange riche en  vitamine B et magnésium  un duo pour le bon fonctionnement du cerveau.

– Pour les futures mamans l’escalope de veau et les épinards seraient riche en vitamine PP et l’acide folique indispensable  au bon développement du fœtus.

 

 

bon_planLa bonne ration

– Une fois par jours en alternance avec les poissons et les œufs, 150g de viande vont rapporter la moitié des rapports quotidiens des protéines chez un adulte.

– Un steak de bœuf fournit  1/3 des besoins de fers pour un homme adulte et le 1/4 pour une femme entre 18 et 50 ans.

 

– La consommation excessive de viande serait incriminer de problème cardiovasculaire, cancer et surtout cancer de l’estomac et du colonmauvais_plan

– Une consommation excessive de protéines serait responsable aussi de l’ostéoporose et d’une élévation d’acidité du corps, la réaction serait que plus on ingère de protéine plus on perd de calcium cette réaction serait développer dans un autre chapitre.

 

 

bon-a-savoir

Image3

Leave A Response